NLFR

Examen Yachtman                           Informations: 081-74.72.88

Pour passer l'examen complément pour le Yachtman, vous devez vous inscrire en ligne à l'aide de votre carte d'identité. Le brevet est demandée par le biais du SPF Mobilité et Transports. Cliquez ici.

Information pratique

Veuillez noter

Vous ne pouvez obtenir lae brevet de Yachtman que si vous êtes déjà titulaire du Brevet de Conduite Général.
Vous pouvez obtenir le Brevet de Conduite Général par notre intermédiaire; cliquez ici.

Conditions

Les certificats sont délivrés par l'administration si les conditions suivantes sont remplies:

* âge minimum 16 ans (l'inscription à l'examen est possible à partir de 15 ans)
* médicalement apte (le certificat médical reste valable pendant 3 mois)
* avoir réussi la partie théorique (le résultat reste valable pendant 3 ans)
* avoir réussi l'examen pratique (les résultats restent valables pendant 3 ans).

Contact

Secrétariat Brevets de Plaisance Voies Intérieures
Natiënkaai 5, 8400 Oostende. Tél: 02-2774280

Ce numéro de téléphone est joignable les lundis, mercredis et vendredis matin de 9h à 12h.
Mail: brevet.yachting@mobilit.fgov.be

À emporter avec vous lors de l'examen

  • N'oubliez pas d'apporter les convocations aux examens (avec le numéro unique de l'examen) ainsi que votre carte d'identité.
  • Vous pouvez utiliser du matériel d'écriture et une calculatrice simple.

Lieux et jours d'examen

Les examens sont bilingues sur tous les sites.

Berchem  -  mardi et jeudi
Posthoflei 5, 2600 Anvers

09.00 - 12.00 hr et 13.00 - 16.00 hr

Bruxelles  -  jeudi
Vooruitgangstraat 56, 1210 Bruxelles

09.00-12.00 hr et 13.00 - 16.00 hr

Ostende  - mardi, mercredi, jeudi
Natiënkaai 5, 8400 Ostende

09.30 - 12.00 hr et 13.30 - 15.30 hr

Namur  -  lundi
Rue des Bourgeois 7 / Bloc A, 5000 Namur

10.00 - 12.00 hr et 13.00 - 15.00 hr

Matière d'examen

complément pour le Yachtman

Partie d'examen Manoeuvres et Sécurité

Manoeuvres

Yacht à moteur
Connaissance théorique des manoeuvres par mauvais temps: mesures de précaution et de sauvegarde.

Yacht à voiles
Connaissance théorique du fonctionnement des voiles et influence des forces de voiles sur la coque, comprendre les limitations propres aux yachts à voiles.
Connaissance théorique des manoeuvres à faire par mauvais temps: mesures de précaution et de sauvegarde.
Manoeuvres homme à la mer (à voile).

Etiquette nautique.

Météo

Troposphère (hauteur moyenne).
Le soleil, effets.
Facteurs déterminant l’influence du soleil.
Pression atmosphérique: gradient.
Masses d’air froid et d’air chaud.
Cellules de convection: formation, action et conséquences.
Vents géostrophiques: formation et direction.
Déviation des vents (force de Coriolis).
Zones de hautes et basses pressions en mer.
Situer par approximation les zones de hautes et basses pressions en mer (Buys-Ballot).
Origine et formation des nuages.
Hauteur, types (étages supérieur, moyen et inférieur).
Formes de précipitations.

Perturbation dépressionnaire de l’hémisphère nord.

Situations typiques en été et en hiver.
Temps anticyclonique.
Distinction selon leur origine: arctique, polaire, tropicale, maritime, continentale.

Connaitre les vents particuliers présents en mer méditerranée: Mistral, Bora, Tramontane, Meltemi, Sirocco, Jugo.

Cartes synoptiques (Bracknell-Offenbach):
Interprétation, symboles, déterminer les vents géostrophiques.

Grib files: ou sont-ils disponibles et comment les interpréter, symboles.

Bulletins météo pour la navigation:
Symboles, lesquels et comment les obtenir (BBC Met office Marine forecast, IRM, Bulletin météo pour la région côtière, Météo France).
Recherche des bulletins météo locaux.
Intégrer et interpréter.

Sécurité

Connaissance du principe du moteur à quatre temps et à deux temps.
Fonctionnement élémentaire d’un moteur diesel.

Détecter et solutionner les défaillances sur la base du manuel de l’utilisateur:
alimentation en carburant,
lubrification,
refroidissement,
rusibles électricité au moteur.
Savoir faire les interventions suivantes:
faire la vidange (huile),
remplacer le filtre à carburant.

Prévention contre la foudre, les mesures de précaution.

Réparation de fuites et de voies d’eau.
Moyens, utilisation de pinoches, recouvrir de l’extérieur.

Connaissance élémentaire des installations à basse tension à courant continu.
Batteries: connexion et utilisation.
Consommation électrique à bord.
Utilisation des schémas électriques relatifs au courant continu qui figurent dans le manuel du bateau.

Equipement de sauvetage conforme aux normes.
Lignes de vie et halins.

Notions élémentaires de stabilité:
Principe et signification du métacentre, centre carène, centre de gravité.
Couple de redressement (stabilité de poids et de formes).

SAR.
Quitter le yacht à voiles ou à moteur (EPIRB, SART et autres dispositifs électroniques).
Monter à bord un naufragé.
Communication avec l’avion et/ou l’hélicoptère de sauvetage.

Remorquage d’un bateau sur de grandes distances (attraper la remorque, comment l’attacher, comportement pendant le remorquage).

Préparation d’un voyage de plusieurs jours avec navigation nocturne.
SOLAS pour la navigation de plaisance.
Réflecteurs radar, signes de vie en danger, planning de voyage, mauvais usage des signaux de détresse.

Techniques de tempête.
Bateau à voiles ou à moteur.
Mise à la cape par tempête.

Premiers secours

Situation présentant un risque vital à très grande distance ou sans possibilité d’aide extérieure dans un délai de moins d’une heure.
Assistance médicale par radio.

complément pour le Yachtman

Partie d'examen Réglementation

Connaissance approfondie du règlement international pour prévenir les abordages en mer
(dont dispositifs de séparation du trafic, utilisation du radar par visibilité réduite, des situations complexes)

Aucune question ne sera posée à propos des spécifications techniques suivantes: distances prescrites entre les feux, distances prescrites entre les marques de jour, dimensions des marques de jour, fréquence des signaux sonores et des feux.

Champ d’application, dispositifs de séparation du trafic.
Avis aux navigateurs.

Responsabilité, précautions que commande l’expérience ordinaire du marin.

Conduite des navires dans toutes les conditions de visibilité.
Les règles de la présente section s’appliquent dans toutes les conditions de visibilité.
Veille.
Vitesse de sécurité.
Risque d’abordage.
Manoeuvre pour éviter les abordages.
Chenaux étroits.
Dispositifs de séparation du trafic.

Navires à voile, règles de priorités.
Navire qui en rattrape un autre.
Navires qui font des routes directement opposées.
Navires dont les routes se croisent.
Manoeuvre du navire non privilégié.
Manoeuvre du navire privilégié.
Responsabilités réciproques des navires.

Conduite des navires par visibilité réduite.

Feux et marques.
Champ d’application.
Feux portés par les navires à propulsion mécanique faisant route.
Feux remorquage et poussage.
Feux navires à voile faisant route et navires à l’aviron.
Feux navires de pêche.
Feux navires qui ne sont pas maîtres de leur manoeuvre et navires à capacité de manoeuvre restreinte.
Feux navires handicapés par leur tirant d’eau.
Feux bateaux-pilotes.
Feux navires au mouillage et navires échoués.

Définitions signaux sonores et lumineux.
Matériel de signalisation sonore.
Signaux de manoeuvres et signaux d’avertissement.
Signaux sonores par visibilité réduite.
Signaux destinés à appeler l’attention.
Signaux de détresse.
Signaux supplémentaires des navires de pêche pêchant à proximité les uns des autres.
Signaux pour chalutiers.
Signaux pour navires pêchant à la grande seine.
Signaux de détresse.

Partie d'examen Navigation

Marées et courants

Origine des marées et des courants de marées: influence de la lune et du soleil, inégalité des jours.
Influence de la pression atmosphérique, du vent, houle et force des vagues (en rapport avec la marge de sécurité).
Remous, déferlements et mer cassante.
Calculs de profondeurs:
Méthode graphique (courbes marée haute et marée basse, ligne de jour, matrix):
avec standard ports,
avec secondary ports: interpolation (graphique & calcul) des marées et des hauteurs d’eau.
Méthode française: coefficients de marée.
Zéros des cartes NAP.

Balisage

La matière pour l’obtention du complément pour le brevet de conduite général.

Instruments

GNSS: naviguer en suivant un alignement, louvoyer ou naviguer dans un secteur précis, layline, possibilités et limites d’utilisation de l’instrument.
Date Chart, SBAS et DGPS, signification de la valeur DOP, positionnement de l’antenne, point de passage, CTE, VMG, TTG, Anchor Watch.
Traceurs hardware et software, cartes matricielle et vectorielle.
La boussole à vanne de flux: notions du fonctionnement et des limitations.
Le NAVTEX: principe de fonctionnement, portée, programmation.
Communication: notions VHF-DSC, EPIRB et SART.

Navigation

Sortes de cartes: cartes d’atterrissage, cartes de navigation côtière, cartes de grande traversée.
Projection Mercator.
Être capable de consulter les cartes marines et les publications nautiques étrangères. Hauteur d’eau par rapport au niveau moyen.
Pointage des cartes:
établir une courbe de déviation,
atlas de courants,
interpoler le courant (entre marées de vives et de mortes eaux et ‘computation of rates’ et ‘coéfficients de marée’).
Déterminer le début et la fin des courants de marées: marée haute -6h, marée haute, marée haute +6u du port de référence de la carte marine.

Exécution et planning du voyage en plusieurs heures:
Ports de référence des différentes cartes marines internationales.
Formules: cap vraie, cap magnétique, la route surface (ou sur l’eau), la route vraie ou sur le fond.
Construction vectorielle.
Tenir l’estime durant plusieurs heures
Détermination des routes successives durant plusieurs heures, les avantages et les limitations.
Construction vectorielle.
Calcul de l’ETA après plusieurs heures de navigation.

Différence entre relèvement vrai et gisement.
Déterminer sa position par triangulation (relèvement de 3 objets).
- Relèvement avec transport de lieu
Utilisation du livre de bord
Temps et fuseaux horaires:
UTC, BST, CET, CEST, EET (‘East European time’), EEST (‘East European summer time’).

Répartition des points

L'examen se déroule sur ordinateur et consiste en des questions à choix multiples. Une réponse correcte rapporte 1 point, une mauvaise réponse ou l'absence de réponse rapporte 0 point.

Pour réussir, vous devez obtenir au moins 60% pour chaque partie d'examen et 60% au total.
Si vous réussissez, ce certificat reste valable pendant 3 ans.

complément Yachtman

partie d'examen   nombre de questions

réglements
RIPAM

radar
séparation du traffic
3
  situations complexes 2
  total 
navigation marées et courants 3
  balisage 1
  instruments 1
  navigation 8
  communication 2
  construction sur carte 2
  calculation marées 1
  total 18

sécurité &
manoeuvres

manoeuvres 2
  météo 4
  sécurité & moteurs 5
  premiers secours 1
  total 12